Martes 23 de Julio de 2024
El portal de la papa en Argentina
0%Variación precio
puestos MCBA
  • Intervalos nubososBalcarceBuenos Aires, Argentina
    - 18°
  • Cielos nubososVilla DoloresCórdoba, Argentina
    - 21°
  • Cielos nubososRosarioSanta Fe, Argentina
    - 22°
  • Intervalos nubososEstacion UspallataMendoza, Argentina
    - 13°
  • Intervalos nubososCandelariaSan Luis, Argentina
    - 20°
  • Intervalos nubososChoele ChoelRío Negro, Argentina
    - 20°
  • Cielos despejadosSan Miguel de Tuc.Tucumán, Argentina
    - 19°
Ampliar
 Buscador de Noticias
Europa 14/04/2023

Belgica: Les pommes de terre primeur ne sont pas encore en capacité répondre à la demande du marché

À l’approche de Pâques, le marché de la pomme de terre continue de rechercher des pommes de terre de bonne qualité pour la fin de la saison. « Je l’ai déjà qualifiée de déroutante et elle le reste », explique Jurgen Duthoo de Warnez Potatoes.

« Il semble que la nouvelle récolte arrivera également un peu plus tard en raison d’un mois de mars froid et humide, ce qui ne fera qu’accroître le trou de transition à combler. »

En raison de la saison de croissance difficile, garder le contrôle sur la qualité est un réel défi pour de nombreux conditionneurs. « On s’y attendait depuis des mois, mais c’est maintenant devenu une réalité. Il est très important de bien contrôler la qualité pendant le stockage et de sortir les bons lots au bon moment. Je pense que c’est la situation générale du marché. » C’est la raison pour laquelle certains conditionneurs envisagent déjà des lots de remplacement pour répondre aux programmes. « Toutefois, les disponibilités locales sont plutôt maigres, surtout en ce qui concerne les pommes de terre de table. Ce qui est disponible, en provenance de France notamment, reste très cher. Seulement, nous sommes encore au début du mois d’avril, il nous reste donc encore quelques mois à couvrir », précise Duthoo.

Les pommes de terre précoces pour combler le vide

« Sur les marchés de l’Europe de l’Est et du Sud, on entend parler de la présence de pommes de terre égyptiennes précoces et, ici, on trouve également des pommes de terre chypriotes dans les magasins de détail belges. Nous essaierons de travailler avec des cultures locales aussi longtemps que possible, mais les pommes de terre primeurs devront d’une certaine manière assurer la transition. La période autour de Pâques est souvent accompagnée de pommes de terre précoces, mais leur disponibilité est encore extrêmement limitée. Certains pays peuvent déjà en récolter, mais il semble qu’il s’agisse principalement de produits destinés aux marchés locaux. Il faudra un certain temps avant que les nouvelles récoltes en provenance d’Espagne, du Portugal et d’Italie ne soient suffisamment disponibles. En outre, il reste à voir à quels prix ces récoltes seront vendues. »

Néanmoins, les exportations se sont maintenues à un bon niveau au cours du mois dernier chez Warnez. « Il y a un peu de mouvement, mais il s’agit principalement d’opérations de niche. Certains clients ont besoin de certains produits. C’est celui qui l’a en stock au meilleur prix qui exécute les commandes. À cet égard, il y a également eu une certaine concurrence vers l’Europe de l’Est de la part de pays comme l’Allemagne et la Pologne, principalement dans le segment des produits non lavés. Néanmoins, si l’on considère l’ensemble des transactions, ce fut un bon mois. »

Des exportations plus calmes à Pâques

Du côté de la demande, Pâques est toujours une période de pointe dans le commerce de détail belge. « La demande de pommes de terre augmente, car il s’agit après tout d’un produit très utilisé lors des repas de Pâques. Nous constatons également que les boîtes repas sont très demandées. C’est un segment qui, de toute façon, continue de croître régulièrement d’un mois à l’autre et qui représente une part de plus en plus importante pour nous. La facilité d’utilisation est appréciée. Il s’agit d’emballages plus petits, mais aussi de volumes importants pour nous, de sorte que nous adaptons notre processus de production à l’évolution de la demande sur le marché. »

Pour les exportations, en revanche, Pâques est un peu plus calme chez le conditionneur de pommes de terre. « Les célébrations catholiques et orthodoxes ont lieu à une semaine d’intervalle, de sorte que les deux premières semaines d’avril seront un peu plus calmes. Cela s’explique en partie par la disponibilité réduite des camions à cette période. Cela aura certainement un impact, mais après la mi-avril, je m’attends à ce que le mouvement du marché s’accélère et que le buzz reprenne », conclut Duthoo.

Pour plus d’informations :

Jurgen Duthoo

Warnez Potatoes

Tél. : +32 51 400812

info@warnezpotatoes.be

www.warnezpotatoes.be

Fuente: https://www.freshplaza.fr/article/9518092/les-pommes-de-terre-primeur-ne-sont-pas-encore-en-capacite-repondre-a-la-demande-du-marche/


Te puede interesar