Viernes 23 de Febrero de 2024
El portal de la papa en Argentina
0%Variación precio
puestos MCBA
  • Cielos nubosos con lluvias débilesBalcarceBuenos Aires, Argentina
    16° - 27°
  • Intervalos nubosos con chubascos tormentososVilla DoloresCórdoba, Argentina
    17° - 29°
  • Cielos nubosos con chubascos tormentososRosarioSanta Fe, Argentina
    21° - 26°
  • Cielos nubosos con chubascos tormentososEstacion UspallataMendoza, Argentina
    10° - 20°
  • Intervalos nubosos con chubascos tormentososCandelariaSan Luis, Argentina
    19° - 29°
  • Cielos despejadosChoele ChoelRío Negro, Argentina
    16° - 25°
  • Cielos nubosos con chubascos tormentososSan Miguel de Tuc.Tucumán, Argentina
    21° - 26°
Ampliar
 Buscador de Noticias
Europa 19/11/2023

Salud: GREFFE de CELLULES SOUCHES : La pomme de terre pour sécuriser le greffon ?

Oui, les suppléments à base de fécule de pomme de terre pourraient être une solution contre les complications des greffes de moelle osseuse, en empêchant le développement de la maladie du greffon contre l’hôte.

Cette étude surprenante, menée par une équipe du Rogel Cancer Center de l’Université du Michigan aboutit à une solution peu commune pour prévenir une complication courante et dangereuse de la greffe de cellules souches, à partir du sang ou de la moelle osseuse d’un donneur. Explications dans prestigieuse revue Nature.

Chaque année, de nombreux patients reçoivent un diagnostic de maladies mortelles, comme le cancer du sang pour lequel une greffe de cellules souches de sang ou de moelle osseuse provenant d’un donneur constitue la meilleure option de traitement. Aux États-Unis, près de 10.000 greffes de moelle osseuse sont ainsi réalisées chaque année. Lorsque les patients reçoivent une greffe de cellules souches, ils bénéficient d’un nouveau système immunitaire du donneur dont le rôle est d’attaquer les cellules qui n’appartiennent pas au système, dont les cellules cancéreuses.

Dans certains cas cependant, les cellules immunitaires du donneur (le greffon) commencent à considérer le corps du patient (l’hôte) comme étranger et se mettent à attaquer les propres organes et tissus du patient receveur, provoquant une maladie du greffon contre l’hôte (GVHD : Graft versus Host Disease).

La GVHD se développe ainsi chez près de la moitié des patients

qui reçoivent une greffe de cellules souches à partir du sang ou de la moelle osseuse d’un donneur. Elle peut affecter de nombreuses parties du corps et peut varier de légère à sévère et jusqu’à mettre en danger la vie du patient.

La prévenir consiste à utiliser des médicaments puissants pour supprimer le système immunitaire (immunosuppresseurs), ce qui peut favoriser la vulnérabilité aux infections et mettre la vie des patients en danger. Par conséquent, même si les greffes de moelle osseuse et de cellules souches sanguines provenant d’un donneur sauvent la vie de nombreux patients atteints de diverses maladies graves, le développement de la GVHD peut provoquer des lésions sévères ou le décès.  

De précédentes recherches ont montré que les bactéries qui vivent normalement dans les intestins et certains leurs produits (métabolites) peuvent influer sur la survenue ou non de la GVHD après la greffe.

La découverte d’un complément alimentaire à base de fécule de pomme de terre

Les chercheurs montrent que ce complément, administré à 10 patients ayant reçu une greffe de cellules souches, modifie les produits des bactéries intestinales de manière à empêcher le développement de la GVHD.

« La GVHD constitue une limitation majeure à la capacité des greffes de cellules souches de sang ou de moelle osseuse à sauver des vies. La perspective de cette approche simple, peu coûteuse et sûre pour atténuer cette complication dangereuse est très excitante », souligne l’un des auteurs principaux, Mary Riwes, professeur de médecine interne et chef de service de transplantation de cellules souches.

Une deuxième phase d’étude est d’ores et déjà programmée, auprès de 60 patients, afin de valider si la prise de fécule de pomme de terre permet bien de réduire le risque de de GVHD après une greffe de cellules souches.

Fuente: https://www.santelog.com/actualites/greffe-de-cellules-souches-la-pomme-de-terre-pour-securiser-le-greffon


Te puede interesar