Jueves 27 de Abril de 2017
El portal de la papa en Argentina
7.41%Variación precio
puestos MCBA
  • Cielos nubosos con lluvia débilBalcarceBuenos Aires, Argentina
    - 14°
  • DespejadoVilla DoloresCórdoba, Argentina
    - 19°
  • DespejadoRosarioSanta Fe, Argentina
    - 20°
  • DespejadoEstacion UspallataMendoza, Argentina
    - 17°
  • DespejadoCandelariaSan Luis, Argentina
    - 21°
  • Intervalos nubosos con lluvia débilChoele ChoelRío Negro, Argentina
    - 20°
  • Intervalos nubososSan Miguel de Tuc.Tucumán, Argentina
    12° - 21°
Ampliar
 Buscador de Noticias
Europa 14/04/2017

Europa: Des surfaces qui ont la frite

+ 3,6% de surfaces, +5,4 % de récolte totale. C’est ce que prévoient les Producteurs de pommes de terre du Nord-Ouest européen, dans un contexte d’augmentation des capacités de transformation en Europe.

Le service de la statistique agricole livrait lundi ses estimations des surfaces plantées en pommes de terre en France, mettant en avant une hausse de 3,7 % de celles-ci par rapport à l’année dernière.

Mardi, c’était au tour du NEPG, l’association de producteurs de pommes de terre du Nord-Ouest européen de livrer ses chiffres. Elle estime, pour ces pays, une hausse des surfaces de 3,6 % en 2017 (par rapport à 2016), pour un total de 572 485 ha (hors plants et fécule). La Belgique serait le pays au sein duquel l’augmentation serait la plus importante, avec une progression de la surface de 7,2 %.

Cette hausse des superficies intervient dans un contexte d’augmentation « importante » des capacités de transformation des pays du nord-ouest de l’Europe, « tirée principalement par l’exportation des produits finis vers les pets tiers (hors UE) » analyse le NEPG. À titre d’exemple, l’industrie de la transformation belge a augmenté de 11 % le tonnage de pommes de terre utilisées l’année dernière (4,4 millions de tonnes).

+ 5,4 % de récolte totale pour 2017-2018

Corollaire à l’augmentation des surfaces, la récolte totale gagnerait 5,4 % pour atteindre 27 millions de tonnes de pommes de terre (calcul fait en prenant en compte le rendement moyen observé ces cinq dernières années). La prudence sur ces chiffres est cependant de mise : le NEPG rappelle que « la récolte finale sera surtout fonction des rendements ».

Plantations dans des conditions sèches

Pour l’heure, les plantations ont démarré. Une tension sur les approvisionnements en plants certifiés a forcé au recours à des variétés alternatives pour l’industrie – et aurait limité « les hausses d’emblavements ». Ceci mis à part, « les plantations se déroulent tout à fait dans les temps, et sont mêmes plutôt en avance, indique le NEPG dans son communiqué. Mais dans l’ensemble des pays du NEPG, les conditions sont sèches et un déficit hydrique est observé ».

Fuente: http://www.lafranceagricole.fr/actualites/pommes-de-terre-europe-des-surfaces-qui-ont-la-frite-1,1,2161017314.html


Te puede interesar