Miércoles 23 de Agosto de 2017
El portal de la papa en Argentina
-6.06%Variación precio
puestos MCBA
  • Cielos NubososBalcarceBuenos Aires, Argentina
    - 16°
  • Intervalos nubososVilla DoloresCórdoba, Argentina
    - 21°
  • Cielos NubososRosarioSanta Fe, Argentina
    12° - 22°
  • Cielos NubososEstacion UspallataMendoza, Argentina
    - 17°
  • Intervalos nubososCandelariaSan Luis, Argentina
    10° - 22°
  • DespejadoChoele ChoelRío Negro, Argentina
    - 15°
  • Intervalos nubososSan Miguel de Tuc.Tucumán, Argentina
    - 24°
Ampliar
 Buscador de Noticias
Europa 07/08/2017

Bélgica: On en consomme en moyenne 4 kilos chaque année: mais qu’est-ce qui fait le succès des chips

À Mouscron, l’entreprise Croky produit chaque année 39.000 tonnes de chips. Les chips, invités presqu’incontournable des apéritifs, connaissent un grand succès auprès des Belges. Ludovic Delory a visité l’entreprise pour le RTL info 13h.

À l’heure de l’apéro, les chips prennent toutes les formes, textures et goûts. Le Belge les affectionne et à la dégustation, tout le monde à ses préférence : paprika, pickles, sel, ketchup…

C’est dans cette entreprise mouscronnoise que tout commence, avec 28 tonnes de pommes de terre "Lady Rosetta", cultivées dans les plaines de Flandre. Après un contrôle qualité, tout s’enchaine sur les chaînes de production, et en moins de 10 minutes, la pomme de terre devient chips emballée, prête à être lancée sur le marché.

L’épluchage

Lavées à plusieurs reprises, les tubercules sont ensuite épluchés mécaniquement. "La pomme de terre en tournant, comme dans une sorte de papier de verre. Et le fait d’être frappée, elle est épluchée", explique Rod Deruytere, assistant de production.

Les lignes tournent 24 heures sur 24. 39.000 tonnes de chips sortent chaque année de cette usine. Rondes, plates, striées, les lames des puissants couteaux lui donnent forme.

La cuisson

D’une épaisseur de 1,4 millimètre, la pomme de terre est devenue chips et peut entamer son processus de cuisson. "Elle va rentrer dans un bain d’huile, chauffée à 170 degrés, et on va la récupérer de l’autre côté, cuite", montre le spécialiste. Après ce bain d’huile de 4 à 5 minutes, "elle est croustillante et croquante".

Les goûts

Parmi les goûts, le paprika et le sel arrivent en tête des favoris des Belges, mais la variété s’étoffe d’année en année, grâce au travail des gouteurs.

"C’est pas des mathématiques, on n’a pas une formule spécifique pour un nouveau goût. Il faut juste gouter et toujours adapter", confie Tom Demeyer, directeur marketing chez Croky.

Les chips, c’est local

Le marché principal de cette entreprise est le Benelux. Les paquets de chips vont notamment retrouver les buvettes des clubs sportifs ou encore les cantines, en jouant sur le côté local de la production

"Le fait d’être belge et d’être familial, ça nous rapproche de notre consommateur. Ça c’est très important, note Nicolas Lucas, responsable commercial. Et on se fait aussi un honneur à employer les fermiers locaux pour favoriser tout cet ancrage belge".

Le Belga aime les chips: il en consomme environ 4 kilos chaque année en moyenne

Fuente: http://www.rtl.be/info/belgique/societe/on-en-consomme-en-moyenne-4-kilos-chaque-annee-mais-qu-est-ce-qui-fait-le-succes-des-chips--941396.aspx


Te puede interesar