Miércoles 23 de Agosto de 2017
El portal de la papa en Argentina
-6.06%Variación precio
puestos MCBA
  • Cielos NubososBalcarceBuenos Aires, Argentina
    - 16°
  • Intervalos nubososVilla DoloresCórdoba, Argentina
    - 21°
  • Cielos NubososRosarioSanta Fe, Argentina
    12° - 22°
  • Cielos NubososEstacion UspallataMendoza, Argentina
    - 17°
  • Intervalos nubososCandelariaSan Luis, Argentina
    10° - 22°
  • DespejadoChoele ChoelRío Negro, Argentina
    - 15°
  • Intervalos nubososSan Miguel de Tuc.Tucumán, Argentina
    - 24°
Ampliar
 Buscador de Noticias
Europa 07/08/2017

Francia: Trois cultivateurs, 4 000 tonnes de patates par an

Trois exploitations sont actuellement en pleine ébulition. La récolte du tubercule a commencé, pour alimenter marchés, restaurateurs et grande distribution.

Les gens d’ici

La saison d’arrachage des pommes de terre a débuté lundi 24 juillet. Trois exploitations totalisent 120 hectares (ha) de pommes de terre. Jean-Michel et Jean-Noël Piot, Jean-Yves Tessier et Pierre Gallée, en produisent 4 000 tonnes par an, pour une commune de 780 ha et 620 habitants.

Pionnière dans la culture de la pomme de terre sur la commune, la famille Gallée,du Gaec (groupement agricole d’exploitation en commun) de La Salle, est aujourd’hui représentée par Pierre et ses parents, Béatrice et Christian.

La ferme de 114 ha produit du lait, des céréales et cultive 40 ha de patates, soit 1 500 tonnes, sur des terres s’étendant sur plusieurs communes.

Saison d’arrachage

« La saison débute au 15 mars par des plantations durant quatre semaines. Au 1er mai, nous désherbons et butons avant un arrachage qui commence généralement vers le 15 ou 20 juillet. La saison d’arrachage va s’étendre jusqu’à la fin septembre », explique Christian, producteur depuis 1979.

Selon la demande du conditionneur situé à Caen, qui travaille pour deux grandes surfaces (Carrefour et Système U), l’arrachage se fait à la journée, à raison de 50 tonnes par jour.

Lundi 24 juillet, sur une parcelle près du château de Couësbouc, Christian, au volant d’un tracteur tout neuf, conduit l’arracheuse sur laquelle le fils, Pierre, et quatre jeunes (Ewen, Meliane, Antoine et Raphaël) enlèvent les impuretés à même le tapis de ramassage.

Prix fluctuant

Les pommes de terre partent le lendemain pour la plateforme normande pour y être immédiatement conditionnées, en cagettes de 2,5 kg, et commercialisées.

Chaque exploitation a son matériel qui représente un investissement de 500 000 €. Christian se souvient : « Mon père vendait le kilo, en 1976, à 2 francs (0,18 €) et l’année suivante à 0,07 franc (0,01 €), suite à une surproduction. Aujourd’hui nos prix peuvent varier, selon les années, de 0,40 € à 0,30 € le kilo. En réalité nos prix sont plus fluctuants que ceux du lait ou de la viande. »

La pomme de terre était produite dans la région de Combourg jusque dans les années 1970. Aujourd’hui, la commune de Saint-Symphorien est une exception à l’intérieur des terres.

Les trois producteurs commercialisent plusieurs variétés pour des pommes vapeur, purée, gratin ou frites. Dans la famille Gallée, la vente aux particuliers et dans les restaurants représente une petite partie du chiffre d’affaires. 4 ha sont réservés à la production de chips Brets de Saint-Gérand (Morbihan).

Contact : Christian Gallée au 06 89 72 58 72.

Fuente: http://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-symphorien-35630/trois-cultivateurs-4-000-tonnes-de-patates-par-5172721


Te puede interesar