Miércoles 23 de Agosto de 2017
El portal de la papa en Argentina
-6.06%Variación precio
puestos MCBA
  • Cielos NubososBalcarceBuenos Aires, Argentina
    - 16°
  • Intervalos nubososVilla DoloresCórdoba, Argentina
    - 21°
  • Cielos NubososRosarioSanta Fe, Argentina
    12° - 22°
  • Cielos NubososEstacion UspallataMendoza, Argentina
    - 17°
  • Intervalos nubososCandelariaSan Luis, Argentina
    10° - 22°
  • DespejadoChoele ChoelRío Negro, Argentina
    - 15°
  • Intervalos nubososSan Miguel de Tuc.Tucumán, Argentina
    - 24°
Ampliar
 Buscador de Noticias
Europa 07/08/2017

Bélgica: Année délicate pour les pommes de terre, à cause de la multiplication des doryphores

Depuis le mois de juin les cultures sont infestées de doryphores. Ce sont de petits scarabées, reconnaissables à leur carapace rayée. Des insectes dont les larves raffolent des feuilles des plants de patates.

On reconnaît les doryphores à à leur carapace rayée. - © RTBF

A cause des conditions météo de ces derniers mois, ces doryphores seraient de trois à quatre fois plus nombreux que d’habitude.

A Gembloux par exemple, Jean-Paul De Wulf, producteur conventionnel, n’avait jamais vu pareille invasion de doryphores. "Jusqu’à l’année dernière, de ma vie, je n’avais jamais dû traiter mes pommes de terre contre les doryphores. Manifestement, on se rend bien compte que leur population augmente et qu’il faudra de plus en plus les combattre."

Pierre Ver Eecke, lui, est ingénieur industriel à la filiale wallonne de la pomme de terre. "Dans la moyenne des cinq dernières années, en général, on était à une parcelle infectée sur dix, soit 10% des surfaces qui atteignaient le seuil de nuisibilité nécessitant une intervention chimique. Cette année-ci, on est autour des 30-40%."

Faute de prédateurs, les agriculteurs "bio" ont aussi utilisé des insecticides

En cause: un hiver trop doux et trop sec. Les larves ont donc survécu; et elles ont ensuite profité d’un printemps chaud. "Ce qui a permis aux larves de sortir de terre et d’arriver directement au stade adulte, et de pondre très rapidement. Au mois d’avril-mai, on pouvait déjà voir les premières pontes sur les plants de pommes de terre."

Pour éviter des pertes, les producteurs conventionnels ont dû recourir aux insecticides de synthèse. Faute de prédateurs, les agriculteurs "bio", comme Dominique Debouche, agriculteur à Eghezée, ont aussi utilisé des insecticides, mais d’un autre type. "Un insecticide tout à fait naturel, qui est bien entendu agréé en agriculture biologique."

Si le mois d’août est trop sec, une deuxième génération de doryphores pourrait apparaître. Sans insecticide, le nombre de larves pourrait alors être 20 à 25 fois supérieur.

Notez qu’à ce jour, les récoltes ont pu être préservées. Il n’y a donc actuellement pas de risque de hausse des prix.

Fuente: https://www.rtbf.be/info/regions/brabant-wallon/detail_annee-delicate-pour-les-pommes-de-terre-a-cause-de-la-multiplication-des-doryphores?id=9674240


Te puede interesar